flecheRetour.png

En France, de 1940 à 1946, de nombreuses familles furent internées dans des camps gérés par l'administration française, au seul motif qu'elles étaient Tsiganes, on disait alors nomades, on les nomme aujourd'hui Gens du voyage.
Ce fut le cas des familles Gurême et Vanhasebroecke. Leurs destins se sont croisés dans le camp de Mulsanne, puis dans celui de Montreuil Bellay. Dans son livre « Interdit aux nomades » écrit en collaboration avec Isabelle Ligner (ed. Calmann –Lévy, 2010) Raymond Gurême témoigne des souffrances des siens...

Fragments d’ici de là

un documentaire de Raphaël Pillosio

Please reload

Plan du site

Copyright: CLIVE

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now